Prétendues écoutes téléphoniques entre Guillaume SORO et Djibril BASSOLE: LE BURKINA FASO DISCULPE GUILLAUME SORO


Prétendues écoutes téléphoniques entre Guillaume SORO et Djibril BASSOLE: LE BURKINA FASO DISCULPE GUILLAUME SORO

publié le Jeudi 26 Novembre 2015 à 21:52:20

En cette période de désinformation et de manipulation de l'information , la conférence de presse du ministre délégué de la sécurité du Burkina Faso confirme bien un certain nombre de faits, que nous savions depuis toujours et que Guillaume Kiagbfori SORO a clairement affirmé dès les premières heures de la cabale.

 Le ministre Alain Jean-Claude Zagré indique que:
1- Comme le PAN L'a toujours affirmé le domicile perquisitionné à Ouagadougou n'est pas la résidence privée de M. Guillaume SORO;

2-la prétendue écoute téléphonique publiée par Théophile Kouamouo et consorts n'est pas authentique. Le gouvernement burkinabè n'en a pas connaissance, ne la certifie en aucune façon et doute de sa véracité.

3- une conversation a bel et bien eu lieu entre Guillaume SORO et Djibril Bassole, mais la teneur des échanges n'est pas nette et le Gouvernement veut authentifier cette interception téléphonique.

4-Parmi les personnes mises en cause nommément pas la Commission spéciale d'enquête, le nom et prénoms de Guillaume Kigbafori SORO ne figurent nullement.

Ainsi, la vérité a fini par triompher du mensonge. La conjuration est en train de prend l'eau de toutes parts. Ce n'est que le début de la fin pour les apprentis-sorciers qui avaient commencé à jubiler en dansant autour du cercueil politique de Guilaume Kigbafori SORO"




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR