Le retrait définitif des casques bleus de l’ONU en Côte d’Ivoire débute vendredi


Le retrait définitif des casques bleus de l’ONU en Côte d’Ivoire débute vendredi

publié le Jeudi 16 Fevrier 2017 à 08:44:54

La Mission de maintien de la paix de l’ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI) débute son retrait à partir du vendredi 17 février. C’est ce qu’avait annoncé la Représentante spéciale du SG de l’ONU en Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, au siège de l’Organisation à New York le 8 février dernier.

D'ici le 30 juin 2017, la mission de l'ONU aura définitivement fermé ses portes en Côte d’Ivoire, a-t-elle ajouté. Et à la fin du mois d’avril 2017, il ne restera plus que 159 civils dont 148 seront exclusivement chargés de la clôture physique de la mission.

Déjà que  l’ensemble des bureaux de terrain qui étaient au nombre de 61 au départ, ont commencé à fermer depuis mercredi 15 février.
La diplomate onusienne a expliqué que certains facteurs ont milité en faveur de la décision de l’Organisation, notamment les conditions favorables  dans lesquelles se sont déroulés le référendum constitutionnel du 30 octobre 2016 et les élections législatives du 18 décembre 2016.
Le Sous-secrétaire général des Nations Unies chargé des Opérations de Maintien la Paix, El Ghassim Wane, pour sa part a remis le 17 octobre 2016, le Plan de transfert des responsabilités de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) à l’ex- Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.
Quelques mois auparavant, c’est-à-dire le 19 février 2016, il avait rencontré le Chef du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, pour, selon lui, «échanger sur les modalités du retrait possible de l’ONUCI en Côte d’Ivoire, maintenant que la plupart des objectifs qui avaient été fixés ont été atteints ».
Avec la crise de 2002 en Côte d’Ivoire, le Conseil de Sécurité des Nations unies a décidé de créer l’Opération des Nations unies (ONUCI) à travers la résolution 1528 du 27 février 2004. Elle remplaça ainsi la MINUCI (Mission des Nations unies en Côte d’Ivoire) mise en place en 2003, pour faciliter l’accord de paix de janvier 2003 entre les parties en conflit.
BAMBA Soualo




A la une

agenda du président

+

EDITO

Le Président Macron face aux défis de la relève générationnelle en France

Le Président Macron face aux défis de la relève générationnelle en France




TRIBUNE INTERNATIONALE

Appel à la prise de conscience ivoirienne de l’importance du Secret Défense pour la Paix et la Sécurité nationales et internationales

Appel à la prise de conscience ivoirienne de l’importance du Secret Défense pour la Paix et la Sécurité nationales et internationales



Actuellement sur la WEBTV