Abobo/ Mort du superviseur Lancina Coulibaly : Koné Tehfour à l’inhumation de son collaborateur


Abobo/ Mort du superviseur Lancina Coulibaly : Koné Tehfour à l’inhumation de son collaborateur

publié le Mardi 16 Octobre 2018 à 18:02:12

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas dans le camp du candidat indépendant Koné Tehfour pourtant  déclaré perdant aux dernières élections municipales du 13 octobre 2018 dans la commune d’AboboLes effets collatéraux de sa volonté de briguer la gestion de la commune la plus peuplée d’Abidjan lui ont coûté la vie d’un de ses superviseurs et la disparition de l’époux d’une de ses conseillères. Déclarait-il officiellement le dimanche 13 octobre dernier à son quartier général de campagne d’Abobo.

Ce lundi 15 octobre 2018, le député suppléant d’Abobo, candidat indépendant était au cimetière de cette commune pour l’inhumation de son superviseur du nom de Lancina Coulibaly, tué au couteau lors de sa mission de supervision pour le compte de son candidat au quartier PK 18. Il a perdu la vie en essayant de faire obstacle à une tentative de fraude, aux dires du prétendant au siège de premier magistrat de la commune.

Une grande mobilisation a été constatée lors de l’enterrement du superviseur de Koné Tehfour. Tous les membres de l’équipe à laquelle a appartenu l’infortuné superviseur, parents, amis et connaissances, tous sont venus pour accompagner Lancina Coulibaly à sa dernière demeure.

Pour sa part, M. Koné Téhfour qui a été donné pour perdant suite à cette élection du 13 octobre, n’a pas voulu laisser la dépouille de son superviseur sur l’autel du déshonneur. En guise d’oraison funèbre, il a livré une adresse à travers laquelle  il a rappelé avec forts détails, les circonstances dans lesquelles la vie de son fidèle collaborateur lui a été ôtée.

Ensuite, il lui a rendu un vibrant hommage avec la promesse de relever tous les défis à cause desquels Lancina Coulibaly s’est engagé à ses côtés pour cette course vers la gestion de la chose communale à Abobo :

« Nous venons d’accompagner à sa dernière demeure le citoyen Lanciné Coulibaly, mon superviseur à l’élection municipale du 13 octobre 2018. Je  ne serai jamais la cause de la mort d’un Abobolais, moi-même étant fils d’Abobo. En cet instant solennel et douloureux, je lance un appel à votre mobilisation générale pour prier pour le repos de l’âme de Lanciné », a-t-il déclaré.

Il faut noter que SORO Simon, président de l’ONG LA VIE et plusieurs autres personnalités étaient aux cotés de Koné Tehfour pour  accompagner le superviseur Lancina Coulibaly à sa dernière demeure au cimetière d’Abobo. Il laisse derrière lui une veuve et trois enfants à bas âge.

Idrissa Maiga

 




A la une

agenda du président

+

EDITO

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien




TRIBUNE INTERNATIONALE

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité