Parrainage d’une fête annuelle à Koun – Fao / Guillaume Soro, une icône pour la jeunesse Agni ‘’Bona’’ de Kokomian


Parrainage d’une fête annuelle à Koun – Fao / Guillaume Soro, une icône pour la jeunesse Agni ‘’Bona’’ de Kokomian

publié le Mardi 04 Septembre 2018 à 18:48:44

Pour une icône, pour une idole, pour un exemple à suivre, Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée nationale (PAN) de Côte d’Ivoire l‘est indubitablement dans le cœur des populations agni ‘’Bona’’ du  département de Koun-Fao et particulièrement de la sous-préfecture  de Kokomian.

En effet, ce samedi 1er septembre 2018, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, est Haut patron des festivités annuelles de ladite sous-préfecture située dans l’est de la Côte d’Ivoire, qui accueillera par ailleurs son premier sous-préfet ce mercredi 05 septembre 2018.

Empêché, le Président Guillaume Soro s’est fait représenter à cette cérémonie par le député Fofana Bassatigui, à qui les populations agni ‘’Bona’’ de Kokomian ont rendu tous les honneurs dus au rang du Président de l’Assemblée nationale.

Haie d’honneur d’hôtesses magnifiquement vêtues à son arrivée, remise de bouquet de fleurs. C’est au son de  la fanfare depuis l’entrée du village que le député Fofana Bassatigui, accompagné par son collègue des sous-préfectures de Tankessé, Tienkoikro et Kokomian, l’honorable Yao Soumaïla, a été accueilli et conduit à la résidence du ministre Kouadio Komoé Augustin, cadre et fils dudit village. Là, l’attendait monsieur le sous-préfet de Tienkoikro assurant l’intérim du sous-préfet de Kokomian, monsieur Assandy Kouassi. Belle ambiance carnavalesque à l’arrivée du Représentant du PAN.

A leurs côtés, la marraine des femmes de Kokomian, une opératrice économique de la région, madame Assandé née Anne-Marie que le député Fofana Bassatigui a longuement salué au cours de la cérémonie pour la qualité de son intervention et surtout pour les conseils avisés qu’elle a délivrés à ses filleules opérant dans le vivrier quant à leur autonomisation. Notons la présence remarquée du représentant du Directeur général de Côte d’Ivoire Energy, Monsieur Kouadio Aimé, fils du village qui a fait un don de 500 000 FCFA à la Mutuelle.

Plusieurs temps forts ont marqué cette cérémonie festive qui restera gravée dans les esprits des populations de Kokomian : Libation du chef de village, série d’allocutions débutée par le Président du Comité d’organisation et le Président de la Mutuelle ADJOMA, mutuelle de développement socio-économique et culturel de Kokomian, monsieur Aimé David Dassié.  Suivie de la reconnaissance d’une dizaine de prédécesseurs, pionniers de la création de la Mutuelle Adjoma, dont l’ancien directeur de la SICOGI, Monsieur Bohouman François, et le ministre Kouadio Komoé Augustin qui n’a pu faire le déplacement parce qu’empêché à la dernière minute.

La série des reconnaissances s’est poursuivie par la récompense des meilleurs écoliers et élèves du village, et clôturée par  des dons de matériels agricoles à la coopérative des hommes du village. Un match de football opposant Kokomian et Déimba, deux villages voisins, a vu la victoire de Déimba d’où est originaire la marraine Assandé Anne-Marie. Match précédé de la pose de la première pierre en vue de la construction des bâtiments devant abriter la nouvelle Sous-préfecture de Kokomian, qui a sanctionné par ailleurs cette journée festive.

C’est après l’intervention de la marraine des femmes de Kokomian, qui n’a pas manqué de relever l’estime qu’elle a pour le Président Guillaume Soro pour son parcours politique orienté vers le bien-être des populations ivoiriennes que le député Fofana Basstigui a pris la parole. Soulignons également que la madame Assandé Anne-Marie, qu’accompagnait son époux le Colonel Assandé, a fait un don de 450 000 FCFA à la Mutuelle du village.

D’entrée de jeu, le député Fofana Bassatigui  a tenu  à saluer l’ancien collaborateur du PAN, un illustre fils du village, le ministre Augustin Kouadio Komoé, membre du gouvernement Soro à l’époque.

Après les salamalecs, l’émissaire du PAN a appelé les populations à la Paix et à la Réconciliation pour un meilleur développement de nos régions et localités :

« Nous sommes ici ce jour pour représenter le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire qui, le 03 avril 2017, a réitéré du haut de son perchoir à l’ouverture de la Session ordinaire unique de l’Assemblée nationale, son vœu de paix et de Réconciliation entre tous les Ivoiriens. Et cette mission a été pratiquement  confiée à tous les députés de Côte d’Ivoire qui sont les représentants du peuple et donc leurs porte-paroles. Nous sommes en mission et je suis heureux que cette mission porte déjà ses fruits comme on l’a constaté. Le Président de la République vient de signer une ordonnance pour amnistier et libérer les prisonniers, demander à nos frères encore en exil de rentrer au pays (applaudissements). Ce sont des efforts de paix qu’il faut saluer. Et nous nous inscrivons justement dans cette droite ligne », a-t-il indiqué.

C’est d’ailleurs dans cet élan de Réconciliation prônée par le Président Guillaume Soro que le député Fofana Bassatigui a salué l’union entre les cadres de Kokomian qui œuvrent main dans la main, au-delà des idéologies politiques pour le développement de la sous-préfecture. Avant son intervention, le député des sous-préfectures de Kokomian, Tankessé et Tienkoikro, l’honorable Yao Soumaïla, a été ovationné au cours de sa communication et tout au long de la cérémonie pour sa disponibilité et pour son attention particulière envers les populations de sa circonscription. Pour joindre l’acte à la parole, il a remis séance tenante et à titre personnel, une enveloppe de 100 000 FCFA aux femmes du village pour la régularisation administrative de leur statut en tant que Groupement à vocation coopérative (GVC).

C’est par des dons de parts et d’autres que la cérémonie officielle a clos ses portes sur la place publique du village avant la pose de la première pierre à la périphérie du village pour la construction de la Sous-préfecture. En attendant son achèvement, le nouveau sous-préfet sera installé chez le ministre Komoé Augustin.

Au titre des dons, la mutuelle Adjoma et la chefferie traditionnelle du village ont offert un lot au Président Guillaume Soro pour la construction de sa résidence à Kokomian ; un mouton, des vivres et  des attributs royaux dont un chapeau, une couronne, des sandales, un pagne kita. En retour le Président Guillaume Soro, par la voix du député de la circonscription, l’honorable Yao Soumaïla, a offert une enveloppe d’un million de francs CFA. Don qui a été chaudement  et longuement applaudi par les populations agni ‘’Bona’’ du département de Koun-Fao qui ont fait massivement le déplacement.

Notons par ailleurs que deux importantes doléances ont été portées au Haut Patron de la cérémonie, notamment la construction de la sous-préfecture et l’extension du Réseau électrique du village.

L’honneur fait au Président Guillaume Soro a été rehaussé par plusieurs prestations de danses dont la danse traditionnelle ‘’Kodjo’’ en voie d’inscription au patrimoine culturel de l’UNESCO.

Interrogées, les populations de la localité ont été unanimes sur le fait que cette édition 2018 de leurs festivités placées sous le haut patronage du Président Guillaume Soro fut la meilleure. Elles ont d’ailleurs promis de demeurer aux côtés du leader éclairé qu’est le Président Guillaume Soro.

« Les parents me l’ont confié. Ils disent qu’en 2020, ils demandent à Soro Guillaume d’être leur candidat. Et le moment venu, nous aurons une autre occasion pour l’exprimer à Koun-Fao. Le moment venu, nous allons l’inviter et nous allons l’amener de gré ou de force à Koun-Fao pour que nos parents puissent le lui dire en face », a traduit le député Yao Soumaïla.

Ce fut une très belle fête, en couleurs, en rythmes, en rites et en paroles fortes pour la cohésion, la solidarité, la réconciliation et le développement de Kokomian. Toutefois les populations et les cadres souhaitent vivement que le PAN Guillaume Soro puisse faire le déplacement de Kokomian pour lui exprimer leur reconnaissance de vive voix.

 

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Quand Guillaume Soro parlera…

Quand Guillaume Soro parlera…




TRIBUNE INTERNATIONALE

Chine- Afrique : Que signifie le terme Modèle ?

Chine- Afrique : Que signifie le terme Modèle ?