Paris / Réunion du Bureau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (AFP) : Guillaume Soro fait honneur à la Côte d’Ivoire


Paris / Réunion du Bureau de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (AFP) : Guillaume Soro fait honneur à la Côte d’Ivoire

publié le Lundi 05 Fevrier 2018 à 11:00:58

Oui, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, fait irrévocablement honneur à la Côte d’Ivoire son pays et surtout à la jeunesse ivoirienne.

Partout où il est passé, de Linas - Marcoussis en 2003 jusqu’à aujourd’hui, au sein des grands ensembles parlementaires comme l’Union Interparlementaire (UIP) et l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Guillaume Soro s’est fait remarquer par sa réactivité et ses interventions très pointues et appréciées. Au cours de la réunion du Bureau de l’APF à Paris, Guillaume Soro qui fait du social son cheval de bataille dans son pays, a partagé de façon brillante son expérience sur les questions de sécurité des populations, du bien-être et de la protection des populations, avec ses homologues de l’AFP. C’est avec fierté que la délégation qui l’accompagnait a suivi ses développements. Le Secrétaire général de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, M. Latte Ahouanzi et le député Fofana Bassatigui faisaient partie de la délégation.

Son intelligence politique doublée de la bonne humeur qu’il arbore toujours fait qu’il s’intègre et se fait des amitiés facilement. A Paris, Guillaume Soro et son collègue français, François de Rugy, Président de l’Assemblée nationale de la France, deux hommes politiques de la même génération  (l’un bientôt 46 ans et l’autre bientôt 45 ans) se sont liés d’amitié. Ayant la même vision pour leurs différents parlements, Guillaume Soro et François de Rugy se sont promis, à l’issue des échanges qu’ils ont eus en marge de la réunion du Bureau de l’AFP à Paris, d’œuvrer sans relâche au renforcement et au raffermissement des relations entre les parlements français et ivoirien.

Guillaume Soro fait honneur à la Côte d’Ivoire parce que ses pairs de la francophonie ont une grande confiance en lui. Il cumule aujourd’hui plusieurs fonctions au sein de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Il est le premier vice-président de l’APF après le président Jacques Chagnon et le Secrétaire général Jacques Krabal. Comme au pays, il est la 3ème Personnalité au sein de l’APF. Guillaume Soro est également, au sein de l’institution parlementaire, le Président de la région Afrique. Et enfin le chef du parlement ivoirien occupe le poste de Président du Sommet des parlements afro-arabes. Quelle grande reconnaissance à l’International ! Comme le dit un adage ivoirien, ‘’même si tu n’aimes pas le lièvre, il faut reconnaitre qu’il court très vite’’.

Toutes ces marques d’attention à l’endroit de Guillaume Soro à l’international prouvent que la jeunesse ivoirienne a de la valeur et a de la ressource à mettre en valeur pourvu qu’on lui fasse confiance. Guillaume Soro a relevé depuis 2007 en tant que Premier ministre tous les défis et challenges qui se sont opposés à lui. Aujourd’hui en tant que Président de l’Assemblée nationale, il se bat bec et ongles aux côtés du Président de la République pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire. Et ils le réussissent si bien.

Le chef du parlement ivoirien rentre bientôt de Paris où il a pris part à la réunion du Bureau de l’APF qui s’est tenue du 1er au 02 février 2018 avec dans la besace une cagnotte : l’organisation d’un séminaire sous le thème ‘’Démocratie et Bonne gouvernance : Statuts et Rôle de l’opposition’’ ; une participation de fonctionnaires parlementaires ivoiriens à la 10ème Edition d’une formation diplômante au Niger à l’automne 2018 ;  ainsi qu’un séminaire sur intranet au bénéfice de parlementaires ivoiriens. En outre, un point relatif à la création d’un Institut africain des administrations parlementaires dont le siège devrait être à Abidjan. Ceci pour rappeler une fois de plus aux uns et aux autres que les missions à l’extérieur sont bénéfiques au parlement ivoirien.

Pour la Côte d’Ivoire son pays, aucune mission ne sera de trop pour l’homme de mission qu’il est. Dès qu’il rentrera au pays, le Président Guillaume Soro prendra son bâton de pèlerin pour se fondre dans  l’intérieur du pays  pour prôner le Pardon et la Réconciliation. En tout état de cause, au-delà des titres et fonctions que cumulent Guillaume Soro à l’international, c’est la Côte d’Ivoire qui gagne en honorabilité. 

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

VOUS AVEZ DIT SOUS-DEVELOPPEMENT ?

VOUS AVEZ DIT SOUS-DEVELOPPEMENT ?




TRIBUNE INTERNATIONALE

DECISIONS DE LA COP 23 : VERS UNE APPLICATION CONCRETE

DECISIONS DE LA COP 23 : VERS UNE APPLICATION CONCRETE