Les Camerounaises et Ivoiriennes productrices de vivriers célèbrent leur fraternité avec le Président Guillaume Soro


Les Camerounaises et Ivoiriennes productrices de vivriers célèbrent leur fraternité avec le Président Guillaume Soro

publié le Jeudi 09 Aout 2018 à 10:20:25

Présentes à Abidjan pour partager leur expérience dans la production du vivrier dans leur pays, une vingtaine de femmes battantes camerounaises de l'Association Bayam - Seiam (ASBY) a déjeuné ce mercredi 08 août 2018, en présence du Président de l'Assemblée nationale (PAN) Guillaume Soro, avec leurs sœurs ivoiriennes œuvrant dans le même domaine qu'elles. Elles étaient accompagnées par la députée de Cocody, Yasmina Ouégnin.

Reçues par le PAN Guillaume Soro dans un grand restaurant de la place, les deux délégations, camerounaise et ivoirienne, avaient à leur tête respectivement madame MBALA Biliaire Marie, fondatrice et coordonnatrice générale de l'association Bayam - Selam (ASBY), et madame IRIE Lou Irié Colette, Présidente de la Fédération nationale des Sociétés Coopératives de vivriers de Côte d'Ivoire ( FENASCOVICI). Ce fut des instants d'intense joie entre ces grandes dames actrices de développement des deux pays que sont la Côte d'Ivoire et le Cameroun. Après le mot de bienvenue de l'honorable Yasmina Ouégnin qui a traduit le traditionnel "akwaba" qui signifie "bienvenue en terre ivoirienne", à ses hôtes camerounaises et rappelé les forts liens qui existent entre la Côte d'Ivoire et le Cameroun depuis 1962, ce fut le tour de madame MBALA Biloa Marie de faire son allocution. Parlant avec son cœur, cette dame leader du Cameroun n'a pas manqué de louer les mérites du Président Guillaume Soro " Tout en me saisissant de l'opportunité qui m'est ici offerte, c'est avec joie et fierté que je vous exprime toute mon admiration personnelle ainsi que celle de l'ensemble de notre réseau socio-économique camerounais, pour vos efforts inlassables pour le bien-être du peuple ivoirien que vous incarnez aujourd'hui avec brio à la tête de la prestigieuse représentation nationale ivoirienne dont vous êtes à la tête par la volonté du peuple, gage de la confiance dont vous en êtes digne'', a-t-elle indiqué. Et d'ajouter plus loin que c'est convaincues des innombrables actions qui visent à l'amélioration des conditions de vie des populations ivoiriennes qu'elle souhaite que l'Assemblée nationale et son Président puissent accompagner l'ASBY et la FENASCOVICI dans le but d'ouvrir des perspectives nouvelles et prometteuses. Pour sa part, le Président Guillaume Soro a salué cette belle initiative des deux associations féminines qui œuvrent dans le vivrier et a promis de traduire au Président de la République de Côte d'Ivoire, SEM Alassane Ouattara, toutes leurs doléances ou préoccupations. Il s'est par ailleurs satisfait du climat de décrispation politique qu'a suscité le discours du Chef de l'Etat la veille de la Fête nationale qui a permis la libération de 800 prisonniers dont son frère, ami et collaborateur Kamaraté Souleymane alias Soul II Soul. La fête s'est poursuivie par des échanges de présents et une photo de famille. Le Président Guillaume Soro a tenu à offrir à chacune de ses hôtes présents un pagne pour immortaliser leur passage ici à Abidjan. Le réseau de l'ASBY fédère en son sein sur l'ensemble du territoire camerounais des acteurs agro-sylvo-pastoraux, artisanaux et hallieutiques (agriculteurs, éleveurs, pisciculteurs et artisans) ainsi que de petits opérateurs du secteur informel constitués essentiellement de revendeurs détaillants des marchés populaires du Cameroun et tous les autres corps de petits métiers (couturières, coiffeuses, etc ). Selon madame MBALA, son association revendique plus de deux millions d'adhérents avec chacun un numéro matricule. L'ASBY est véritablement une force d'utilité publique au Cameroun.

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR