La certification des élections par l’ONUCI : Un acquis démocratique du 19 septembre 2002


La certification des élections par l’ONUCI : Un acquis démocratique du 19 septembre 2002

publié le Mercredi 19 Septembre 2018 à 02:16:16

Dans tout processus électoral, les élections crédibles et transparentes sont l’une des étapes clés pour les sociétés sortant d’un conflit aux fins d’établir une paix et une sécurité durables. 

En Côte d'Ivoire, le 19 septembre 2002 a permis aux acteurs politiques de l'accord Politique de Ouagadougou (APO) de réfléchir profondément sur la question. À leurs côtés, l’organisme de l'ONU qui appuie les processus électoraux post-conflits, notamment en assurant la sécurité, en donnant des conseils techniques, en apportant un soutien logistique, et une certification. Et cette réflexion a abouti à la création du poste de Haut représentant de l'ONU pour les élections (HRE) en Côte d'Ivoire, occupé d’abord par le portugais Antonio Monteiro, ensuite par le suisse Gérard Stoudmann. Ensuite les compétences du HRE ont été transférées à M. Young –Jin Choï, représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire avec en plus un mandat de certification des élections.

C’était une première en Afrique. Et c’était un acquis démocratique importante de la part de Guillaume Soro et de ses hommes. Grâce à eux, l’ONU avait accepté de nommer un arbitre impartial du jeu électoral en Côte d’Ivoire pour garantir des élections transparentes et inclusives.

Ainsi les résultats de Choi Young-jin, ont été un contrepoids important qui a permis de relativiser les chiffres publiés par le Conseil constitutionnel de Yao N’Dré. 

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR