Krinjabo/ Vacances Parlementaires du Pan : Guillaume Soro conquiert le cœur du peuple Sanwi


Krinjabo/ Vacances Parlementaires du Pan : Guillaume Soro conquiert le cœur du peuple Sanwi

publié le Lundi 19 Fevrier 2018 à 12:16:11

L’effervescence et la joie populaire qu’a suscitées la venue du Président de l’Assemblée nationale, Son excellence Monsieur Guillaume Kigbafori Soro, dans le Royaume du Sanwi dénote de la bonne fraternité qui existe entre le chef du Parlement ivoirien et le Roi Oman Chainin Otakaman-Sô Ottounfo Amon N’Douffou V, détenteur du Trône du Sanwi.

En effet, après Niablé et Abengourou dans le royaume de l’Indenié en fin du mois de janvier, le Pan Guillaume Soro, dans la suite logique de ses vacances parlementaires, a déposé, depuis mercredi 14 février 2018, ses valises dans le royaume du Sanwi dans la cour royale auprès du Roi Nanan Amon N’Douffou V, son hôte. Plus qu’une visite de circonstance, le Pan Guillaume Soro, Prince du Royaume du Sanwi depuis 2012 à l’occasion d’une première visite, a été reçu avec tous les honneurs dus à son rang dans la royauté. C’est pourquoi avant tout propos, le Pan Guillaume Soro a tenu à rappeler la grande affection que le Roi Amon N’Douffou lui voue ; raison d’ailleurs pour laquelle il a décidé de venir le visiter à l’occasion de ses vacances parlementaires.

« Je voudrais dire que je suis particulièrement content et fier d’être là à Krinjabo. Si je suis là, je vous le dois, non pas en ma qualité de Président de l’Assemblée nationale mais en ma qualité de fils, de Prince. Vous savez, la reconnaissance est une vertu. En 2012, quand encore il était difficile pour certains de pardonner et d’avancer, pour certains que je vienne dans des régions, on a vu comment mes déplacements dans certaines régions à l’époque avaient suscité autant de questionnements, de commentaires, d’avis et d’observations ; mais c’est à cette époque que courageusement, Sa Majesté m’a invité ici à Krinjabo. Il s’est même déplacé pour aller m’accueillir au bas de l’hélicoptère qui me déposait ici à Krinjabo, et a décidé de m’introniser, de me baptiser Prince Amalaman Anon. Je ne peux l’oublier. Quoi de plus normal donc, quand j’ai fini de dire ça, qu’à l’occasion de vacances parlementaires je décide de venir passer quelques jours à Krinjabo (...) C’est pourquoi je voudrais dire aux filles et aux fils de Krinjabo et du Sanwi toute ma gratitude et ma reconnaissance. Je vous remercie pour cet accueil chaleureux  », a-t-il indiqué sous des applaudissements nourris à l’entame de son discours.

Ainsi chants et danses traditionnelles rythmées par le son du tam-tam parleur ont accompagné le Prince Amalaman Anon tout au long de son séjour dans le Royaume du Sanwi. 

Au cours de cette visite qui a duré environ une semaine, le Pan Guillaume Soro, dès son arrivée à Krinjabo le 14 février jour de la Fête de la Saint Valentin et du Mercredi des Cendres marquant le début du Carême chrétien, a célébré la convivialité et la fraternité avec le peuple Sanwi à travers le sport, notamment par un match de football au cours duquel il a marqué l’unique but de la rencontre. Il a aussi visité le village d’Aby, un village historique de la région pour toucher du doigt la richesse culturelle de la région.

Pour clôturer cette visite mémorable dans le Royaume du Sanwi, son hôte le Roi Amon N’Douffou V a organisé ce samedi 17 février 2018 une cérémonie traditionnelle pour rendre hommage au Pan Guillaume Soro, premier prince de la Royauté du Sanwi, qui le gratifie de cette visite lors de ses vacances parlementaires. Trois grandes phases ont meublé cette cérémonie traditionnelle : la libation doublée des demandes de nouvelles faites par deux membres de la cour Royale, messieurs N’Douba Désiré et Amon Kadjo Jérôme, suivie d’une communication sur l’histoire et l’organisation administrative du Royaume du Sanwi faite par Maitre Katié Olivier, puis enfin un échange à travers des questions-réponses avec la jeunesse de la région du Sud-Comoé.   

Au cours des échanges de nouvelles faites dans la pure tradition en pays Agni avec toute la rythmique, la gestuelle et la rhétorique  de rigueur en pareille occasion, il est ressorti de la bouche des deux fidèles collaborateurs du Roi du Sanwi que le Président Guillaume Soro peut compter en tout temps et en tout lieu sur le peuple Sanwi en cas de besoin ou de difficulté. Parlant sous le contrôle du Président du Conseil régional du Sud-Comoé, Monsieur Aka Aouélé présent, ils n’ont pas manqué de solliciter l’aide du Chef du Parlement dans la recherche de solutions au problème de chômage criard des jeunes de la région.

Par la suite, prenant la parole pour répondre aux différentes questions posées par la jeunesse du département, le Prince Amalaman Anon a éludé exprès les questions d’ordre politique car selon lui, sa visite n’étant pas à caractère politique, ces questions ne devraient en aucun cas être soulevées ici dans la Cour Royale à Krinjabo. Cependant, il a tenu à répondre à une seule question qu’il juge d’ordre humanitaire et social, celle de son état-d‘âme après l’arrestation et l’incarcération de son ami et fidèle compagnon de lutte, l’ambassadeur Kamaraté Souleymane alias Soul II Soul. Pour répondre donc à cette préoccupation qu’a soulevée un jeune de la région, le Pan Guillaume Soro a souhaité s’attarder sur deux grands faits marquants de sa vie, et qui démontrent parfaitement de la fraternité et de l’amitié sans faille que son ami Kamaraté Souleymane lui voue, et vice-versa . Notamment, l’embuscade à lui tendue à la RTI par plusieurs centaines de jeunes dits patriotes surexcités en 2004 lorsqu’il était Ministre de la communication, et l’attentat à l’aéroport de Bouaké contre le Fokker 100 qui le transportait en 2007 pour l’installation des magistrats pour le début des audiences foraines en plein processus de sortie de crise. Au cours de ces deux moments tragiques de sa vie, la loyauté et l’amitié de son camarade de lutte Soul II Soul n’ont jamais été mis en difficulté ni souffert d’un quelconque ombrage, a souligné avec une certaine émotion Guillaume Soro. Et donc, c’est avec beaucoup d’amertume et de tristesse qu’il vit aujourd’hui cette incarcération de l’un de ses meilleurs amis, sinon son meilleur ami Soul II Soul. C’est par des applaudissements et des cris nourris que les populations du royaume du Sanwi ont accueilli ce pan de l’histoire plein d’émotion conté par leur fils, le Prince Amalaman Anon, qui pour terminer son message à la nation ivoirienne, a invité une fois de plus le peuple ivoirien et surtout la jeunesse ivoirienne à la Paix, à l’Union et à l’Amour.

Plusieurs fils de la région dont certains sont des anciens amis de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ont tenu à rehausser cette cérémonie par leur présence effective. Entre autres le Colonel Kacou Brou alias ‘’KB’’, ancien camarade de lutte du secrétaire général de la Fesci qu’était Guillaume Soro, le colonel Kadjané, Prince du royaume. Sans oublier le député Ngouan Jérémie et M. Cissé Aboubacary, directeur général Adjoint (DGA) des Impôts et bien d’autres illustres cadres de la région du Sud-Comoé qui ont fait le déplacement.

Notons que la fête s’est poursuivie avec un planting d’arbres dans la cour royale par le Pan Guillaume Soro en compagnie du  Roi Nanan Amon N’Douffou V. Les populations de Krinjabo ont été égayées dans la soirée, toujours en présence du Pan Guillaume Soro, par un concert live d’un groupe de musique dénommé ‘’Les As du Zouglou ‘’, qu’il a offert gratuitement.

Au cours de ce séjour dans le Royaume du Sanwi, Guillaume Soro, par son humilité, sa simplicité, son franc-parler, par ses largesses et sa maturité politique, a séduit le peuple Sanwi qui le lui a bien rendu tout au long de sa présence auprès du Roi Nanan Amon N’Douffou V. Il a véritablement conquis le cœur du peuple Sanwi, qui désormais le considère comme un Prince à part entière du Royaume.

Parcourant à fond  le pays profond et touchant du doigt les réalités que vivent les populations dans les contrées les plus reculées, le député de Ferké-commune, l’honorable Guillaume Soro, passe d’excellentes vacances parlementaires dans son pays et non ailleurs dans les Îles Caïmans , à Miami-Beach ou autres parts  !

Guillaume Soro, l’homme du Peuple, l’homme dans le Peuple et  pour le Peuple.

 

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Alassane, le RDR et le PDCI-RDA: la dure réalité du pouvoir

Alassane, le RDR et le PDCI-RDA: la dure réalité du pouvoir




TRIBUNE INTERNATIONALE

Réflexions sur les inondations catastrophiques en Afrique : de l’émotion superstitieuse à la raison écologique (

Réflexions sur les inondations catastrophiques en Afrique : de l’émotion superstitieuse à la raison écologique (