Pardon et Réconciliation / Soul To Soul a reçu le collectif des ex-détenus de la crise post-électorale


 Pardon et Réconciliation / Soul To Soul a reçu le collectif des ex-détenus de la crise post-électorale

publié le Mercredi 29 Aout 2018 à 12:22:58

Le Directeur du Protocole de SEM. Guillaume Kigbafori Soro, Monsieur Souleymane Kamaraté alias Soul To Soul, a reçu, ce mardi 28 août 2018, à son domicile, le Collectif des prisonniers libérés suite à l’ordonnance d’amnistie signée par le Président de la République Son Excellence Alassane Ouattara, le 06 août dernier à la veille de la 58ème édition de la fête nationale de la Côte d’Ivoire. Ce collectif des ex-détenus de la crise post-électorale avait à sa tête son président, Monsieur Ibo Stéphane.

C’est par de chaudes empoignades et embrassades que Soul To Soul a accueilli ses amis de prison, qui étaient visiblement heureux de se retrouver en dehors des geôles de la MACA, en toute liberté.

En franchissant ce pas, Souleymane Kamaraté vient de respecter un vœu de son patron, de son ami, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Son Excellence Guillaume Soro. Qui, en le recevant le jeudi 09 août 2018 à sa résidence pour un déjeuner, a souhaité qu’il puisse retrouver dans la prière ses amis de prison pour dire merci à Dieu pour tous ses bienfaits. Voilà les mots choisis par le Président Guillaume Soro en s’adressant à son directeur de protocole :

« Soul, quand tu étais en prison là-bas, il n’y avait pas RDR, FPI, PDCI, vous étiez tous des prisonniers. Quand vous êtes sortis, ce qui vous unit, c’est ce temps de prison que vous avez fait, donc rapproche-toi des autres prisonniers pour organiser sans distinction de religion pour dire un grand merci à Dieu. »

En sommes, les échanges entre Soul To Soul et ses camarades ont essentiellement porté sur la Réconciliation et le Pardon comme souhaité par le Président Guillaume Soro.

Pour clore cette visite, le directeur de protocole du Président Guillaume Soro a prévu envoyer ledit collectif en mission dans les jours à venir auprès de ceux qui sont toujours en détention afin de leur apporter du soutien en vivres et non-vivres.

Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien




TRIBUNE INTERNATIONALE

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité