Fin du Conclave du RACI/ Candidature de SORO en 2020 : Les participants se prononcent


Fin du Conclave du RACI/ Candidature de SORO en 2020 : Les participants se prononcent

publié le Mercredi 21 Novembre 2018 à 11:44:02

Le rideau est tombé ce 18 novembre 2018 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan sur le cinquième conclave du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI). Avec comme recommandations, l’organisation en avril 2019 d’un congrès ainsi que la possibilité de la formation d’un groupe parlementaire en soutien au Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori SORO pour ses actions en faveur de la paix et de la réconciliation. Mais, avant cet autre rendez-vous  d’avril 2019, les participants ont déjà donné  leur quitus à Guillaume Kigbafori SORO pour se porter candidat aux échéances présidentielles de 2020.

M. Abi Daman Koné (Coordinateur national du RACI chargé de la communication) « En 2020, notre candidat sera SORO Kigbafori Guillaume »

« Ce conclave est différent des conclaves  précédents en ceci  que le président SORO Kanigui lui-même l’a défini comme le conclave de la décision. A partir d’ici je pense que le mouvement va prendre un nouveau tournant, un tournant décisif. Vous le savez bien et cela n’est plus un secret, le RACI porte la philosophie, le projet de SORO Kigbafori Guillaume. Et nous avons été clairs en disant qu’en 2020, notre candidat sera SORO Kigbafori Guillaume et nous disons qu’il n’a pas le choix. Le président Kanigui disait il y a quelques jours, que Guillaume SORO n’a pas le choix, son destin ne lui appartient plus. Donc par rapport à cet objectif de 2020, les décisions prises à ce conclave ont été importantes et précises ».

Madame Diarrasouba Djénéba (Coordinatrice de RACI-France) : « Guillaume n’a pas le choix, nous sommes en train de préparer 2020 »

« A travers ce conclave c’est  un appel fort que nous lançons à toute la population, un appel à toute la nation. Nous voulons dire que c’est très déterminant et très significatif et il n’y a rien à prouver ; notre président d’honneur SORO Kigbafori Guillaume a toujours prôné la paix, la réconciliation et la cohésion sociale Et c’est sur ces valeurs que le RACI marche. Et nous disons que SORO Kigbafori Guillaume n’a pas le choix, nous sommes en train de préparer 2020, il n’y a plus de tabou ».

Sangaré Yacouba (Député à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire) : « Ceux qui ont créé le RACI ont eu raison de le faire »

« Quand je regarde cette ambiance et cette grande mobilisation, j’arrive à me convaincre que ceux qui ont créé le RACI ont eu raison de le faire parce que c’est toute la Côte d’Ivoire dans sa diversité qui est réunie ici ce matin. Cela prouve que la cohésion sociale, la réconciliation est en train de faire son chemin et que les Ivoiriens vont se retrouver autour d’un idéal de paix et de démocratie. Le thème de ce conclave, à savoir ‘’Construire un Etat de droit’’ est un programme en lui-même parce que l’Etat dont nous rêvons, est un Etat où chaque ivoirienne et chaque ivoirien va se sentir vraiment libre de ses opinions, de ses choix, de s’exprimer en toute responsabilité et en toute quiétude. C’est de cet Etat là que nous rêvons et la construction de cet Etat est en marche, il faut le consolider »

Propos recueillis et retranscrits par Idrissa MAIGA




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR