Elégie posthume pour Lambert Coulibaly ( Par Franklin Nyamsi)


Elégie posthume pour Lambert Coulibaly ( Par Franklin Nyamsi)

publié le Jeudi 04 Janvier 2018 à 20:41:15

Ô Lambert Coulibaly, Cher Frère bien-aimé!
J’ai essayé de te laisser dormir en paix dans ta tombe
J’ai essayé de te laisser convoler près des colombes
Mais ton absence, mais ta vide présence m’ont entamé!

 
 
Ô énarque de ma terre adoptive de Côte d’ivoire!
Aurais-je cru un seul instant que tel le biblique Moïse
Tu nous indiquerais, de loin, du Ciel, la Terre promise
Et que six pieds sous terre, tu ne vivrais qu’en nos mémoires?
 
Ô fils d’un père et d’une mère vivants, époux et père!
Est-ce vrai que près de notre fille Laurine, à jamais amers
Vos destins ne dépendent désormais que du Maître de Vie?
Est-ce vrai, terriblement vrai, que la mort appelle sans préavis?
 
Ta vie et ta mort nous ont donné une énième leçon d’humilité
Elles nous ont rappelé au sublime et terrible mystère d’exister
Elles nous ont dit d’aimer, de dire et de faire chaque jour vraiment
Notre tâche d’humain, sans dérobade ni procrastination, crânement!
 
Et tous les 2 janvier, Lambert, jusqu’à mon insondable trépas
Ton image sobre et ton doux sourire intelligent seront appâts
Vers de profondes méditations, vers la quête de ce sens inouï
Que l’absurdité de nos tragédies réveille et creuse, jours et nuits...
 
Ainsi soit-il, Amine, Amen, Shalom, Salam, Toos-nu !
L’inconsolable perte de ta brillante intelligence nue
Demeure pourtant, ô ami d’outre-tombe, une sonde angélique,
Notre ambassade au royaume des morts secourables, héroïques!
 
Ô Lambert, c’est en cela que je sais que tu ne peux pas mourir
Que le corps n’est qu’un scaphandre qu’on rend à la nature
Tandis que l’âme qui a cultivé les vertus éternelles va servir
Dans les mondes de l’Esprit, l’Oeuvre de Celui-qui-jamais-ne- peut-périr...
 
J’ai dit, Lambert !

 




A la une

agenda du président

+

EDITO

Disparition de Jean Konan Banny - Témoignage et enseignements

Disparition de Jean Konan Banny - Témoignage et enseignements




TRIBUNE INTERNATIONALE

Constitutions autocratiques ou Constitutions républicaines : l’Afrique doit choisir l’Etat de droit contre les tentations…

Constitutions autocratiques ou Constitutions républicaines : l’Afrique doit choisir l’Etat de droit contre les tentations…