Déclaration de la Coordination RACI SUISSE


Déclaration de la Coordination RACI SUISSE

publié le Lundi 09 Juillet 2018 à 15:23:24

La coordination RACI de Suisse a appris avec stupéfaction que dans la matinée du samedi 07 juillet 2018 dans la ville de Korhogo, une Assemblée Générale du RACI-Jeunes de la Région du Poro a été sauvagement attaquée par des individus munis d’armes blanches et opérant à visage découvert.

Les agresseurs ont blessé grièvement à la machette plus d’une dizaine de membres du RACI et poignardé mortellement M. Soro Kognon, étudiant en Finances et Gestion des entreprises.

Les agresseurs ont également saccagé et incendié du matériel mis en place pour la tenue de cette Assemblée Générale

Cette attaque brutale a été perpétrée devant le domicile de l’honorable Soro Mamadou Kanigui, député de Sirasso, Président du RACI.

En Conséquence, la Coordination RACI Suisse :

  • Condamne avec la dernière énergie l'attaque barbare et injustifiée dont les membres du RACI Jeunes à Korhogo ont été victimes.
  • S’incline respectueusement devant la dépouille de notre camarade Soro Kognon mort en martyr de la démocratie, dans l’exercice de ses droits constitutionnels
  • Présente ses condoléances à la famille biologique de notre camarade, à la Coordination  RACI Jeune Poro, à la Coordination  Région Poro, au Président national du RACI l'honorable Mamadou Kanigui Soro, au Président d'honneur du RACI, et à la grande famille du RACI.
  • Interpelle les autorités ivoiriennes afin que les criminels soient recherchés, arrêtés et jugés
  • Exige que soit mis un terme à la violence politique en côte d'Ivoire.


Mme Ouattara Thérèse Niederberger 

Responsable de la Coordination RACI Suisse




A la une

agenda du président

+

EDITO

Les leçons du Leadership éthique de Mandela à l’élite ivoirienne

Les leçons du Leadership éthique de Mandela à l’élite ivoirienne




TRIBUNE INTERNATIONALE

Symbolique de l’assassinat politique du jeune Soro Kognon : le coup de gong de l’ignominie en Côte d’Ivoire

Symbolique de l’assassinat politique du jeune Soro Kognon : le coup de gong de l’ignominie en Côte d’Ivoire