Bouaké/  Les chefs de communauté chez Soul To Soul


Bouaké/  Les chefs de communauté chez Soul To Soul

publié le Lundi 08 Octobre 2018 à 18:31:49

Le directeur de Protocole de Guillaume SORO, M.Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, a reçu la visite d'une dizaine de chefs de communauté venue lui présenter les civilités.

 

C’était ce lundi 8 octobre 2018 en sa résidence du quartier Cité de l’Air recemment rénovée suite au pillage qui y a été opéré lors d'une mutinerie en mai 2017 de soldats ivoiriens, que le directeur du protocole du chef du Parlement a reçu les chefs.

Conduit par leur président, El Hadj Almamy Touré, cette visite des représentants des communautés au premier responsable du service de protocole du Président SORO a permis d'aborder plusieurs sujets ayant trait à la réconciliation et au pardon.

Les chefs de communauté ont saisi cette opportunité d’échanges pour exprimer à travers lui tout leur soutien au chef du Parlement.

Dans l'après-midi, c'est le Forum des confessions  religieusse avec à sa tête son président El Adj Idriss Sidibé qui est venu saluer monsieur Kamaraté Souleymane. Les guides religieux sont venus les bras chargés de présents. Deux sacs de riz et plusieurs plateaux d’œufs et une enveloppe. En face du Forum, le message de Kamaraté Souleymane n'a pas varié.

"Je suis sorti de la prison sans rancune. Je n'en veux à personne. C'est mon destin, ce n’est pas une fierté d’avoir fait la prison. Il faut qu'on puisse retrouver cette Côte d’Ivoire Houphouët-Boigny en cultivant la paix. Si vous voyez le Président, dites lui merci".

Ce sont ces propos que le directeur du protocole de Guillaume SORO a lancé à l'endroit des deux délégations venues lui témoigner leur soutien et affection.

Idrissa MAIGA




A la une

agenda du président

+

EDITO

Elections Locales 2018 en Côte d’Ivoire : La Compagnie Soro émerge avec audace et espérance

Elections Locales 2018 en Côte d’Ivoire : La Compagnie Soro émerge avec audace et espérance




TRIBUNE INTERNATIONALE

« L’âge d’or sera pour demain ! » Pour conjurer le pessimisme africain (I)

« L’âge d’or sera pour demain ! » Pour conjurer le pessimisme africain (I)