Agboville/ Obsèques de Nanan M’Besso: Guillaume SORO prend sa part de deuil


Agboville/ Obsèques de Nanan M’Besso: Guillaume SORO prend sa part de deuil

publié le Dimanche 28 Octobre 2018 à 12:40:46

Le Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori a effectué, ce samedi 27 octobre 2018, le déplacement d’Ery Makouguié, pour prendre part aux obsèques de Nanan M’Besso Edi Louis, chef dudit village situé à 5 kilomètres d’Agboville.

Par ce déplacement, le Chef du parlement a bien voulu venir traduire toute sa compassion à la grande famille éplorée de celui qui a été pour lui un père adoptif depuis ses années de règne à la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci). 

C'est aux environs de 11 heures que le premier responsable de la représentation nationale ivoirienne est arrivé sur la place publique d’Ery Makouguié. Il est accueilli à sa descente de voiture par le préfet de région, M. Epkonon, qui était accompagné du corps préfectoral au grand complet et du ministre Adama Bictogo, fils de la région. Tous lui ont rendu les civilités exigées en pareilles circonstances avant que le chef du parlement ne se dirige vers la trentaine de bâches dressées et ne se plie au cérémonial des salutations. 

Pour cet instant à la fois douloureux et historique, Guillaume SORO va d’abord s’incliner devant le cercueil de son père adoptif pendant quelques instants. Ensuite, au son du tam-tam parleur etubiivye encadré de quelques notables, marchant lentement, le Chef de la représentation nationale va passer devant chaque tribune pour esquisser de la main droite, le geste de la salutation comme l’exigent les civilités et les rites en pays Abbey. 

Au terme de ce tour d’honneur, il a été installé au centre de la loge officielle encadré par le ministre Adama Bigtogo et le préfet de région. Les faits marquants de cette cérémonie funéraire ont été les traditionnels échanges de civilités pendant lesquels tous les chefs se sont dressés pour venir saluer Guillaume SORO, et les interventions, ainsi que la messe de requiem. 

Tous les intervenants ont salué la présence du Président de l’Assemblée nationale. Aux dires du porte-parole des nombreux chefs présents, les têtes couronnées de la région ne sont pas surpris de voir Guillaume SORO à leurs côtés pour pleurer le chef M’Besso, compte tenu des liens anciens entre lui et l’illustre disparu. 

Dans son adresse, le ministre Adama Bictogo a également félicité Guillaume SORO pour sa présence fraternelle sur cette place funèbre d’Ery Makouguié. « En venant ici, le Président de l’Assemblée nationale a voulu traduire toute son affection au département d’Agboville. Nous vous disons merci pour votre rôle éminemment historique en reconnaissance de tout ce que vous avez fait, soyez-en remercié », a rappelé Bictogo. 

Le mot de soutien et de compassion du premier responsable des députés ivoiriens a été livré par le Secrétaire général de l’institution parlementaire, M. Lath Ahouanzi. Il en a profité  pour faire l’exposé du don de Guillaume SORO, matérialisé par une importante enveloppe. Somme qui a pris en compte tous les membres de la famille du disparu. Le contenu de cette enveloppe a également concerné le comité d’organisation des obsèques ainsi que toutes les entités présentes. Notamment les chefs traditionnels, la jeunesse, les femmes ainsi que les danses traditionnelles. 

L’oraison funèbre suivie de la décoration à titre posthume du disparu ont été les dernières articulations de cette cérémonie. Au nom de la Grande chancelière, le ministre Adama Bigtogo a prononcé le mot de la décoration. Ainsi, M’Besso a été élevé au rang d’officier de l’ordre du mérite ivoirien.  

Ensuite,  l’équipe du clergé chrétien a été invitée pour dire la messe de requiem sanctionnée par le rite d’adieu avant de conduire Nanan M’Besso Edi Louis à sa dernière demeure située à la lisière du village qui l’a vu naître, et dont il a été le garant traditionnel.  

Nanan M'Besso Edi Louis est décédé le 29 août 2018 à l’âge de 74 ans, laissant derrière lui de nombreuses personnes avec qui, il a eu des relations sincères et franches. Et pour celles-ci, il été un éminent conseiller dont le Chef du parlement qui lui avait toujours témoigné cette reconnaissance. Pour preuve, le  jeudi 30 juillet 2015, Guillaume SORO a offert un véhicule à la chefferie traditionnelle du département et a procédé au financement effectif de la résidence du sous-préfet. Cela, pour tenir au respect de la parole donnée, en réponse à la sollicitation de son père adoptif. 

Ce jour-là, Nanan M’Besso a exprimé toute sa fierté et salué le sens du respect que Guillaume attache à une relation sincère : «Aujourd’hui, le Président Guillaume SORO offre un véhicule au conseil des chefs du département d’Agboville. Il honore les chefs et renouvelle, par ce geste, le pacte social qu’il a noué avec eux le 17 mai 2014 », avait témoigné Nanan M’Besso Louis, à l’époque président du collectif des chefs. C’était en présence du président du conseil régional, et il en a profité pour rassurer les émissaires du Chef du parlement que « ce véhicule sera utilisé pour servir les populations et pour travailler au maintien de la cohésion sociale dans le département ».

 

Idrissa MAIGA




A la une

agenda du président

+

EDITO

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien

La démonstration de force démocratique du RACI : un début de réponse au vide politique ivoirien




TRIBUNE INTERNATIONALE

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité

Guillaume Soro Kigbafori et le Panafricanisme de Dignité