08 mai 2018/ Guillaume Soro partage ses sentiments sur Twitter


08 mai 2018/ Guillaume Soro partage ses sentiments sur Twitter

publié le Mercredi 09 Mai 2018 à 14:43:46

« Je mesure le poids de l’âge et de la responsabilité. Je dois les assumer »

Le President de l’Assemblée nationale, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, vient de fêter hier mardi 08 mai 2011 son 46ème anniversaire, entouré des chefs de village de la région du Gboklè, de ses amis et collaborateurs. Très ému de cette marque de solidarité, il a souhaité traduire sur son compte twitter ses sentiments de gratitude et de reconnaissance aux artistes qui ont fait nombreux le déplacement et à tous ceux qui sont venus en sa Résidence de Marcory lui témoigner leur affection.

Ci-dessous ses sentiments recueillis sur son compte twitter :

Chers Tous, Je remercie tous ceux qui ont pris le temps de me souhaiter un Happy Birthday ce jour. Recevez ma reconnaissance. Je me dois de dire que je n’avais pas prévu grande chose. Je ne me sentais pas l’âme à la fête. Soul en prison. Surtout revenu de Fresco témoin du désarroi1/1

De 5 villages qui ont connu une tragédie (200 morts causés par des affrontements intercommunautaires) et en plus un 08 Mai (2011) j’avais décidé de recevoir les chefs desdits villages pour une concertation et un repas dans le recueillement. Mal m’en a pris. Mes collaborateurs…

Et mes jumeaux du 08 Mai clandestinement ont préparé un anniversaire surprise! Et ils ont bien caché le jeu puisque mes services de renseignement étaient aussi dans le coup! Alors que @Alainlobog et moi étions en train de nous activer pour recevoir les chefs de village, que voilà des invités surprises surgissent. Des artistes, des crusheurs, mes frères et collaborateurs sont là. Je leur lance instantanément « mais les gars ce n’est pas ce qui était prévu!>> et eux de rétorquer : « le 08 Mai ne t’appartient plus ». Ah bon? Répondis-je.

Moi qui depuis ce matin étais songeur. Je me regarde dans le miroir et je me rends bien compte que j’ai perdu la guerre contre mes cheveux qui blanchissent. Quelle horreur? Au début j’essayais d’époutier ma tête et ma barbe de ces poils blancs disgracieux en vain.

Hélas! On n’arrête pas le temps pas plus que l’âge. Donc je ne suis plus jeune? Oui je n’ai plus 25 ans. Mais au fond à la vue de tous ces amis et artistes je dois avouer que ça m’a mis du baume au cœur. Ils m’ont tiré de mes états d’âme. Je ne suis pas seul.

En Afrique et notamment on est rarement seul. Ils m’ont imposé mon anniversaire. Pas plus mal. Nous avons ensemble décidé de nous consacrer à la guerre de la Réconciliation. Il n’y aura pas de Nation sans la nécessaire volonté du désir du vivre collectif ensemble.

De transformer les peuples de CI en un seul Peuple. Le Peuple de CI. Une véritable leçon de choses. Il faut que nous soyons bons. Sans haine ni rancune ni désir de vengeance. Joyeux anniversaire à mes jumeaux du 08 Mai. Merci à chacun et à chacune de vous. Voilà j’ai 46 ans.

Je mesure le poids de l’âge et de la responsabilité. Je  dois les assumer. Aujourd’hui j’accepte la blancheur de mes cheveux. Mais je n’ai pas encore accepté la calvitie qui pointe. Hum! Ainsi va la vie. Une bataille perdue et une bataille à gagner. Merci à vous tous.

Rdv pris pour 2019.

Propos recueillis par Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Alassane, le RDR et le PDCI-RDA: la dure réalité du pouvoir

Alassane, le RDR et le PDCI-RDA: la dure réalité du pouvoir




TRIBUNE INTERNATIONALE

Réflexions sur les inondations catastrophiques en Afrique : de l’émotion superstitieuse à la raison écologique (

Réflexions sur les inondations catastrophiques en Afrique : de l’émotion superstitieuse à la raison écologique (