Guillaume Soro et l’association « Sira-Diawara » conjuguent au présent la solidarité 


Guillaume Soro et l’association « Sira-Diawara » conjuguent au présent la solidarité 

publié le Lundi 17 Septembre 2018 à 12:02:37

Le 9 avenue hoche de Paris a connu une ambiance particulière le vendredi 14 septembre dernier. Le temps frisquet, environ 10 degrés de nuit, n’a pas refroidi l’ardeur des invités, répondant à l’appel de l’association « Sira Diawara » dirigée par madame Sarah Diawara-Normand. Sur 150 invitations fermes lancées pour la salle Élysée des salons Hoche, le rez-de-chaussée grouillait de plus du double qui voulait accéder à la salle qui au final se trouvera exiguë. La cause, le parrainage de l’événement assuré par le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire SEM Guillaume Kigbafori Soro. 

 

« Reconnaissance » 

 Sorti du pays depuis le 9 août dernier pour un séjour privé, il aura donc fallu une soirée caritative, et non des moindres, pour qu’on aperçoive le premier des députés ivoiriens qui dans son speech a tout de suite fait remarquer l’objet de sa présence ; « je n’ai pas hésité une seconde pour me rendre ici quand vous m’avez dit que vous leviez des cotisations entre vous pour en venir en aide aux plus démunis », a-t-il souligné avant de poursuivre, « en Afrique, quand les gens sont aux affaires, ils ne considèrent plus les démunis, ils deviennent arrogants. Mais moi Guillaume, je n’oublie pas d’où je viens ». Le chef du parlement ivoirien ne manquera pas non plus de marquer toute sa reconnaissance à l’association « Sira-Diawara » qu’il a encouragé à poursuivre les actions auxquelles il apportera un soutien. 

« Prise en charge pour 500 malades »  

Les actions du groupe « Sira-Diawara » tournent principalement autour d’œuvres caritatives. Voulant marquer le coup pour cette sortie de 2018, ces dames de cœur se sont associées à Guillaume Soro pour davantage faire briller les lettres de solidarité de l’association. En effet, de commun accord, 500 personnes atteintes de pathologies telles que la cataracte, l’hernie ou bien d’autres, se verront prises en charge en Côte d’Ivoire par leurs efforts conjugués. Et à Guillaume Soro d’indiquer, « je ne vais jamais baisser les bras quand il s’agira d’aider les plus faibles, les personnes vulnérables. » 

Engouement véritable  

Ce week-end caritatif hexagonal, une sortie surprise du chef du parlement ivoirien qui vous le savez « a la parole rare », a redonné beaucoup d’espoir aux Ivoiriens qui félicitaient déjà les actions de l’ONG « la vie » pilotée la main sur le cœur par son jeune frère Simon Soro. Si Guillaume Soro est d’un appui manifeste pour appuyer les campagnes de cure herniaire de l’organisation dont de milliers d’Ivoiriens ont bénéficié, la promesse ferme des 500 personnes soignées sans frais est une véritable bouffée d’oxygène. Ils sont nombreux à se manifester les Ivoiriens qui connaissent sa parole d’honneur et qui le savent un homme fortement engagé dans les actions sociales. Et nul ne l’ignore en Côte d’Ivoire, pour Guillaume Soro, « l’essentiel se trouve dans la solidarité. »  

KD




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR