Assemblée nationale : Il y a un an Guillaume SORO fut réélu Président du Parlement ivoirien


Assemblée nationale : Il y a un an Guillaume SORO fut réélu Président du Parlement ivoirien

publié le Mardi 09 Janvier 2018 à 15:02:47

Après son élection en tant que député de la circonscription de Ferké – commune lors des législatives du 18 décembre 2016, Guillaume SORO décide de briguer un second mandat à la tête du Parlement ivoirien.

Ainsi, le 9 janvier 2017, sous la bannière RHDP, il est aux prises avec le député Evariste Méambly Tié Edouard de Facobly, candidat du groupe parlementaire ''Agir pour le peuple''.

Les deux aspirants au perchoir se prononcent d’abord sur les raisons de leurs candidatures pour convaincre les électeurs encore indécis. Ensuite les 252 députés présents ce jour à l’hémicycle se lancent à l’assaut du vote présidé par le doyen d’âge, Diawara Mamadou. Un à un ils passent déposer le bulletin dans l’urne.

Les premiers dépouillements présagent d’une victoire certaine du candidat SORO car il bénéficie d’une avance confortable. Evariste Méambly assiste médusé à la presque razzia de son adversaire. Puis subitement, il bénéficie de quelques voix. L’ensemble des députés l’ovationnent pour cette prouesse. L’atmosphère est bon enfant.

Au terme du scrutin, Guillaume Soro est élu président de l’Assemblée nationale à 95,04%, soit  230 voix sur 252 députés présents dont 1 absent et 2 circonscriptions non encore pourvue. Son adversaire Evariste Méambly Tié Edouard, lui, obtient 4,85% des suffrages, soit 12 voix. On note 10 bulletins nuls.

Guillaume SORO qui est élu pour un second mandat devient ainsi le premier Président d’Assemblée de la IIIe législature à l’issue du vote de la Constitution du 30 octobre 2016.

 

BAMBA Soualo

 




A la une

agenda du président

+

EDITO

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations

Guillaume Soro Kigbafori et le leadership de Réconciliation et de Transformations




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR

LA PHOBIE ELECTORALE EN CÔTE D'IVOIRE : ENTRE TRAUMAS DU PASSE ET ANGOISSE DE L'AVENIR