Tchologo Festival 2016 : Kong abrite les festivités d’ouverture en présence de 50 chefs traditionnels de La Mé


Tchologo Festival 2016 : Kong abrite les festivités d’ouverture en présence de 50 chefs traditionnels de La Mé

publié le Vendredi 30 Decembre 2016 à 00:00:08

La ville de Kong a abrité ce jeudi 29 décembre 2016, le lancement officiel des festivités de la 6ème édition du Tchologo festival en présence de cinquante chefs traditionnels venus de la région de La Mé. Ces différentes têtes couronnées qui ont foulé les terres de la ville du Président de la République sont les invités spéciaux du Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori SORO, de cette 6ème édition du Tchologo Festival.

Ces garants de la tradition attié ont été accueillis par des danses traditionnelles. Ensuite, c’est au rythme des tam-tams qu’ils ont été accompagnés dans la salle du centre polyvalent qui a abrité la cérémonie officielle de lancement présidée par Mme Trazéré, vice-présidente de l’Assemblée nationale, venue représenter Guillaume SORO. Cela, en présence des autorités préfectorales, des cadres de la région et de hauts représentants du monde de la culture et du tourisme en Côte d’Ivoire.


Trois interventions ont été prononcées au centre polyvalent de Kong, lieu de la rencontre, qui a refusé du monde. D’abord le mot de bienvenue de M. Ouattara Bamoussa, adjoint au maire de Kong. Il a, au nom du député maire Téné Ibrahima Ouattara, parrain de la cérémonie, salué toute la forte assemblée avant d’adresser une note spéciale au Président Guillaume SORO : « Kong autrefois oublié est aujourd'hui la vitrine touristique du Tchologo grâce aux initiateurs. L’inspirateur de ce festival qui, aujourd'hui, sème l'union dans le cœur des enfants du Tchologo et nous pouvons dire que l'émergence culturelle est en marche à Kong grâce au Tchologo Festival », a-t-il reconnu. Il a également salué la présence de cette forte délégation de la notabilité étrangère venue de la région de La Mé : «  Vous êtes chez vous ici à Kong et nous sommes très heureux de vous accueillir », a affirmé l'adjoint de M. Téné Ibrahima Ouattara.
 
À sa suite, c'est le commissaire général du festival, M Coulibaly Lambert, qui a d’abord jugé utile d’exprimer la gratitude de l'ensemble du comité d'organisation au Président de l’Assemblée nationale et au ministre Ibrahima Ouattara. Sans qui, selon le commissaire général, cette cérémonie n'aurait pas lieu. M. Coulibaly Lambert a ensuite salué la forte présence de la chefferie de la région de La Mé. Aux dires du commissaire général, cette présence de ces chefs en cette période particulière de fin d’année, reste très importante pour les chefs de fêter auprès de leurs populations.

Il est revenu à Nanan Yapi Gbocho  le porte-parole des chefs de la région La Mé, de relever tout l’intérêt qu’ils accordent à leur présence dans la région du Tchologo : « Nous sommes très heureux de nous retrouver en plein cœur du pays senoufo. Grâce au Président Guillaume SORO, c’est une véritable alliance qui est scellée et nous sont prêts à mener des rencontres d’échanges d’expériences avec  nos homologues chefs du Tchologo », a-t-il promis.
 
Une autre note de satisfaction est venue du DG de Côte d'Ivoire Tourisme, M Jean Marie Somé, qui a surtout indiqué que les chefs traditionnels de la région de La Mé ont compris la vision du Guillaume SORO qui intègre à chaque instant les filles et les fils de la Côte d’Ivoire pour la découverte de la culture de l'autre. Le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme a souhaité que le Tchologo Festival soit un succès car, pour lui, le caractère touristique de ces festivités se nourrit par la culture.

Avant d’annoncer le lancement des festivités, la représentante du Président Guillaume SORO, Mme Trazéré, s’est réjouie du fait que Kong soit la première cité qui l'accueille après sa réélection au poste de député d’Issia Sous-préfecture. Ensuite, elle a rendu un vibrant hommage au Président de la République pour son travail à la tête du pays ainsi qu’au Président de l’Assemblée nationale, tous deux fils de la région. Elle est revenue sur les actions que leur illustre fils Guillaume SORO a accompli pour le pays et surtout à l’endroit de la condition des femmes : «  Sous sa gouvernance, les femmes députés sont les plus « gâtées » de la république. Autonomisation de ces femmes. Nomination de plusieurs femmes dans les postes stratégiques de l'Assemblée nationale », a révélé la vice-présidente.

Mme Trazéré a rendu un hommage aux femmes battantes du Tchologo pour leur courage dans divers domaines d’activité  avant de déclarer ouvertes les festivités du Tchologo 2016. La ville de Kong a ainsi connu une journée marquée par diverses activités. Notamment des  activités éducatives, sportives, telles que le mobcroos, et des concours de danses traditionnelles
 
Ce vendredi 30 décembre, la ville de Ouangolo aura sa journée de festivité avec la finale culinaire et la visite de sites touristiques. Ensuite le 31 décembre sera consacré à la ville de Ferké pour l’apothéose avec le grand feu d’artifice et le concert géant. 
 
Il faut rappeler que Guillaume SORO a initié le Tchologo Festival afin que les filles et les fils de cette région se retrouvent chaque année. Et cela dure depuis six ans.
 
Maiga Idrissa




A la une

agenda du président

+

EDITO

Le Panafricanisme des concrétudes royales de Mohammed VI

Le Panafricanisme des concrétudes royales de Mohammed VI




TRIBUNE INTERNATIONALE

Dix réflexions pour la consolidation de la pax republicana ivoriana (I)

Dix réflexions pour la consolidation de la pax republicana ivoriana (I)



Actuellement sur la WEBTV