Tchologo Festival 2016 : A la découverte des Murailles de Sordi à Ouangolo


Tchologo Festival 2016 : A la découverte des Murailles de Sordi à Ouangolo

publié le Samedi 31 Decembre 2016 à 13:42:14

Les autorités de Ouangolo, dans le cadre du Tchologo Festival 2016, ont fait visiter  les Murailles du village de Sordi situé à 33 kilomètres du département, aux festivaliers ce vendredi 30 décembre 2016.

La délégation était composée de la vice-présidente à l’Assemblée nationale, Trazéré Olibe Célestine, qui représentait le Président Guillaume SORO, le Président du Conseil régional du Tchologo, Koné Lacina, le préfet du département de Ouangolo, Coulibaly Sihindou, le Commissaire général du Tchologo, Coulibaly Lambert, et plusieurs cadres de la région. A cette délégation, il faut ajouter les nombreuses personnes venues de tous les horizons de la Côte d’Ivoire et de l’extérieur.
Les visiteurs qui ont bravé le chemin escarpé menant au village, après avoir parcouru une trentaine de kilomètres bitumée, ont d’abord été chaleureusement accueillis par les habitants qui se sont dit satisfaits de les recevoir.
Cap a été ensuite mis sur le site touristique. Il s’agit de trois murailles construites au XVIIe siècle pour éviter l’invasion d’éventuels ennemis en période  de guerre, aux dires du guide Ouattara Adama.
Selon lui, c’est après avoir appris la présence du guerrier Samory Touré dans la région, que le chef Tchêwolopié de Sordi a décidé d’ériger le mur fait d’argile et de blocs de pierres, dévoilant l’ingéniosité militaire et architecturale des habitants, pour le mettre en déroute.
La première muraille à l’entrée du village, haute de cinq mètres et ceinturant le village, sert de premier rempart contre l’envahisseur. Elle protège les soldats et dispose d’œillères tantôt directes tantôt obliques  pour apercevoir l’ennemi selon sa position.
La seconde muraille, quant à elle, sert à protéger les différentes familles qui composent Sordi. La troisième, elle, protège la cour du chef. Mais avec le lotissement du village, cette muraille a été détruite. Seulement subsistent sa fondation gagnée de plus en plus par l’ensablement.
Les allées des murailles distantes de plusieurs mètres servaient à l’époque de parcelles cultivables.
Les visiteurs émerveillés devant ce joyau culturel en pays tchêbara ont immortalisé leur passage par des séances photo et satisfait leur curiosité le touchant à plusieurs reprises.
Les populations ravies de cette visite dans leur village ont offert un bœuf et de la volaille au Président Guillaume SORO qui leur a remis une enveloppe à son tour.
BAMBA Soualo




A la une

agenda du président

+

EDITO

Discours inaugural du Président Soro : la  « mondialisation extrême » et les  politiques africaines d’émergence.

Discours inaugural du Président Soro : la « mondialisation extrême » et les politiques africaines d’émergence.




TRIBUNE INTERNATIONALE

Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente

Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente



Actuellement sur la WEBTV