Le Directeur de protocole du Président Guillaume Soro enfin libre


Le Directeur de protocole du Président Guillaume Soro enfin libre

publié le Jeudi 09 Aout 2018 à 10:52:59

Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul peut enfin humer l’air de la liberté après sa sortie de prison ce mercredi 8 juillet 2018 suite à une mesure de clémence présidentielle.

En effet, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, le 6 août dernier lors de son adresse à la nation à la veille de la commémoration du 58e anniversaire de l’accession à l’indépendance de la Côte d’Ivoire, a pris l’engagement d’amnistier un certain nombre de personnes détenues pour diverses raisons dont monsieur Kamaraté.

« En raison de mon attachement à la paix et à une réconciliation vraie, j’ai procédé, ce lundi 06 août 2018, à la signature d’une ordonnance portant amnistie. Cette amnistie bénéficiera à environ huit cents (800) de nos concitoyens- Au nombre de celles-ci, figurent notamment Madame Simone Ehivet Gbagbo, Messieurs Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit soul to soul », a déclaré Alassane Ouattara. 

A sa sortie de prison, Soul To Soul a pris la direction du domicile du Président Soro où l’attendaient sa génitrice, son épouse et ses collaborateurs. Décontracté et jovial, le natif de Bouaké et Guillaume Soro se sont embrassés avant de se tenir longuement les mains. Après quelques échanges avec le Chef du Parlement, il a regagné son domicile.

Monsieur Kamaraté a été arrêté le 9 octobre 2017 pour être incarcéré à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan) dans ‘’l’affaire cache d’armes’’ découverte à Bouaké. Il aura passé au total dix mois dans les géôles.

BAMBA Soualo




A la une

agenda du président

+

EDITO

Elections Locales 2018 en Côte d’Ivoire : La Compagnie Soro émerge avec audace et espérance

Elections Locales 2018 en Côte d’Ivoire : La Compagnie Soro émerge avec audace et espérance




TRIBUNE INTERNATIONALE

« L’âge d’or sera pour demain ! » Pour conjurer le pessimisme africain (I)

« L’âge d’or sera pour demain ! » Pour conjurer le pessimisme africain (I)