Yamoussoukro/ Les députés satisfaits du séminaire d’orientation de la législature 2016-2020


Yamoussoukro/ Les députés satisfaits du séminaire d’orientation de la législature 2016-2020

publié le Dimanche 12 Fevrier 2017 à 14:54:07

Du 6 au 10 février 2017, les députés de la 1ère législature de la 3ème République se sont retrouvés pour dégager les grandes orientations de leur nouveau mandat de 2016- 2020. L’objectif principal de ce séminaire suscité par Guillaume SORO et exécuté sur le terrain avec l’appui du partenaire l’USAID-SUNY, a été de fournir à ces élus, nouveaux comme anciens, de cette nouvelle législature, les rudiments pour un meilleur exercice de leur mission de représentation, de contrôle de l’action gouvernementale et de législation. Plus spécifiquement, il a été question durant ces travaux, de consolider la compréhension des députés sur leurs missions, dans un contexte bicaméral et raffermir également leur connaissance sur l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée nationale, ainsi que renforcer la perception de ces élus quant à leurs responsabilités dans les interactions institutionnelles. Aux termes de ces travaux, ces élus ont bien voulu partager ce qu’ils ont retenu de ce séminaire d’orientation.

REACTIONS
Pascal Afi N’Guessan (député de l’opposition FPI) : « Une très bonne initiative… qui permet aux députés de mieux prendre conscience de leurs responsabilités »
Pascal Afi N’Guessan (député de l’opposition FPI)« C’est une très bonne initiative qui permet à tous les députés, ancien comme nouveaux de s’imprégner d’un certain nombre de sujets importants pour la conduite de l’action parlementaire. Je crois que nous avons beaucoup appris mais en même temps nous avons aussi trouvé l’opportunité de voir des axes d’approfondissement qu’on pourrait explorer pour mieux se positionner dans les commissions, puisqu’il ya plusieurs commissions à l’Assemblée nationale, pour mieux jouer son rôle, surtout en matière d’initiative de proposition de loi. Des thèmes comme le contrôle de l’action gouvernementale ont été des thèmes très enrichissants puisque fondamentalement, l’un des piliers de notre action, c’est non seulement de voter des lois, de définir la politique du pays à travers les lois, mais surtout de contrôler l’application de ces lois, de contrôler la gestion des affaires publiques et je crois que ce séminaire a mis suffisamment l’accent sur cette dimension, ce qui, je l’ai senti, a permis aux députés de mieux prendre conscience de leur responsabilité et prendre conscience qu’ils ont un rôle important à jouer dans le développement économique et social du pays, d’où je crois que cela a été une très bonne initiative… »



Kangbé Yayoro Lopez dit Charles Gnaoré (nouveau député RHDP Bouaké commune) : « Nous avons les atouts nécessaires pour mener à bien notre mission »
Kangbé Yayoro Lopez dit Charles Gnaoré (nouveau député RHDP Bouaké commune) « Nous venons de terminer une semaine de séminaire d’orientation à l’initiative de notre maison qui est l’Assemblée nationale et de son Président SEM Guillaume Kigbafori SORO. Il faut dire que cela a été une semaine de formation intense. Nous avons beaucoup appris. En tant que nouveaux députés, c’est une rencontre qui vient nous donner les atouts nécessaires pour mener à bien notre mission de parlementaire. Je voudrais donc remercier tous les partenaires de l’Assemblée nationale et dire qu’aujourd’hui, plus que jamais, nous avons les armes nécéssaires pour faire de notre Assemblée nationale, une institution forte et puissante au niveau de la sous-région, de l’Afrique et une très grande institution au niveau mondial. C’est à cela que nous devons travailler toujours en relation avec les populations, celles qui nous ont donné ce mandat et leur dire merci tout en leur promettant que nous ferons tout pour être à la hauteur de leurs attentes, des espérances placées en nous ».





Député Kambiré Sassan (deuxième législature) : « Nous avons beaucoup appris »
Député Kambiré Sassan (deuxième législature) « En tant qu’ancien député, nous sommes venus, tout comme les nouveaux élus, pour apprendre. Même lors de la première législature, il ya eu des aspects qu’on ne maitrisait pas. Donc ce séminaire nous a permis d’apprendre beaucoup de choses qui vont nous permettre lors de cette 1ère législature de cette 3ème République, de travailler dans de meilleures conditions surtout grâce aux atouts qu’on a acquis pendant les travaux de ce séminaire ».










Paul Koffi Koffi (nouveau député RHDP Bouaké commune) : « Je me tiens prêt à apporter ma contribution au débat parlementaire »
« Il faut d’abord relever la qualité des thèmes abordés tout le long de ce séminaire et la qualité des députés, cela ne peut que donner des débats très intéressants. Je suis très heureux d’avoir pris part à ces travaux et je pense que ma contribution sera très utile pendant cette législature pour faire avancer les débats parlementaires. Je me tiens prêt à y apporter ma contribution ».












Propos recueillis et retranscrits par Idriss Maiga




A la une

agenda du président

+

EDITO

POUR UNE CONSOLIDATION DU RHDP

POUR UNE CONSOLIDATION DU RHDP




TRIBUNE INTERNATIONALE

Commémoration du 19 septembre 2002 : un sacrifice pour la paix et la réconciliation des Ivoiriens

Commémoration du 19 septembre 2002 : un sacrifice pour la paix et la réconciliation des Ivoiriens



Actuellement sur la WEBTV