Tehfour Koné encourage les membres du FORES à s’approprier le processus de réconciliation prôné par Guillaume SORO


Tehfour Koné encourage les membres du FORES à s’approprier le processus de réconciliation prôné par Guillaume SORO

publié le Mardi 07 Novembre 2017 à 11:21:53

Ce samedi matin, un autre mouvement de soutien au président de l’Assemblée national a vu le jour. Occasion pour le député Tehfour Koné d’inviter ces jeunes à s’inscrire dans le processus de réconciliation tel que prôné par Guillaume SORO.

 

La salle des fêtes de la mairie d’Adjamé était pleine à craquer ce samedi soir ! Ils étaient plusieurs centaines à prendre part au lancement du Forum des républicains pour SORO (FORES), dernier né des mouvements de soutien à l’ancien Premier ministre. L’un des temps forts de cette sortie officielle a été la conférence animée par Tehfour Koné, suppléant de l’un des députés d’Abobo.

Durant une communication de plus d’une demi-heure, l’élu de la commune martyre a entretenu l’assistance sur le thème : « Réconciliation nationale : mythe ou réalité dans le contexte sociopolitique actuel ». « Vous devez vous engager, comme votre mentor Guillaume Soro, au pardon et à la réconciliation. Ne répondez pas à ceux qui vous attaquent ou qui attaquent le président de l’Assemblée nationale. Soyez des citoyens modèles », a recommandé M. Koné, après avoir décrit le contexte politique actuel du pays, à savoir la lutte pour la succession du Président Alassane Ouattara qui a plusieurs fois soutenu qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2020.

 

« Cette lutte se voit dans tous les partis de l’opposition comme du pouvoir », a-t-il indiqué, avant de s’appesantir sur le cas du Rassemblement des républicains (RDR) dont est issu le chef du Parlement. « La réalité, c’est que c’est ce combat qui est engagé à l’intérieur du parti. Et ceux qui se sentent forts veulent écraser les faibles », a-t-il relevé, évoquant les récents limogeages et autres représailles en l’encontre de certains cadres proches de Guillaume SORO. « Pour que la réconciliation ne soit pas un mythe, il faut que les politiques puissent apaiser l’atmosphère », a-t-il souhaité. « On a constaté que de vives tensions naissent au sommet de l’Etat, cette tension fait que les populations commencent à s’inquiéter. Parce qu’on a un souvenir douloureux proche qui rappelle que c’est quand les politiques ne s’entendent pas qu’une crise peut arriver dans le pays », a-t-il averti. Aussi a-t-il salué la rencontre entre Ouattara et Soro, ce vendredi soir. Parlant de réconciliation, le conférencier n’a pas occulté les efforts du chef de l’Etat qu’il a félicité au passage pour la création d’institutions pour réconcilier les Ivoiriens. « La réconciliation nationale est un processus », a-t-il argué.

« Notre leader, Guillaume Soro, est un esprit. C’est un modèle, le Fores s’engage à suivre ses instructions maintenant et dans les combats futurs », a promis Traoré Abdoul Karim, le président du dernier né des mouvements de soutien au PAN. « Dites au président Soro qu’il a des hommes avec lui et qui sont prêts pour lui. Nous sommes déterminés pour lui pour 2020 », a pour sa part souligné Dembélé Moustapha, le coordonnateur de cette plate-forme qui revendique 146 structures.

 

Source : Nord Sud Quotidien




A la une

agenda du président

+

EDITO

Améliorer la qualité de la croissance africaine !

Améliorer la qualité de la croissance africaine !




TRIBUNE INTERNATIONALE

Henri Konan Bédié et Guillaume Soro : une alchimie politique en marche pour une grande Côte d’Ivoire

Henri Konan Bédié et Guillaume Soro : une alchimie politique en marche pour une grande Côte d’Ivoire



Actuellement sur la WEBTV