Séance inaugurale de l’Assemblée nationale / le député Guillaume Soro élu Président à 95.04 %


Séance inaugurale de l’Assemblée nationale / le député Guillaume Soro élu Président à 95.04 %

publié le Lundi 09 Janvier 2017 à 19:49:29

Le député de Ferkessédougou – Commune, M. Guillaume Kigbafori Soro, a été réélu, ce lundi 9 janvier 2017, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire pour la Législature 2016 –2020. Il était aux prises avec le député de Facobly, M. Méambly Tié Evariste Edouard.

Comme les textes de l’Assemblée nationale l’indiquent,  cette séance inaugurale qui avait un seul point à l’ordre du jour, à savoir l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale, a été majestueusement conduite, par le doyen d’âge, M. Diawara Mamadou, qu’assistaient les deux plus jeunes députés de cette nouvelle Législature en tant que secrétaires de séance.  Ce sont Doumbia Issa et Touré Alpha Yaya.
Avant le début proprement dit des travaux, le doyen d’âge qui présidait cette séance inaugurale a bien voulu consacrer une minute de silence à notre illustre disparu, le Directeur des affaires administratives et financières (Daaf) de l’Assemblée nationale, le regretté Coulibaly Metahapenan Lambert, décédé le 02 janvier dernier dans un accident de la circulation sur l’autoroute du Nord.
C’est véritablement dans une ambiance conviviale que les travaux se sont déroulés. Le leader de l’opposition, M. Pascal Affi Nguessan, assis entre les députés Kandia Camara et Ali Coulibaly échangeaient de temps à autre, le sourire aux lèvres. Le candidat Guillaume Soro assis auprès des députés Daniel Kablan Duncan, Amadou Soumahoro et Amadou Gon Coulibaly ont arboré de larges sourires tout au long de la cérémonie.
Débuté à 14h45, l’appel nominal  qui donne droit à l’ouverture des travaux, quant à elle, a eu lieu à 15h05 : 252 députés présents sur 253 siégeants. S’en est suivi ensuite le discours du doyen âge, axé essentiellement sur la formulation de vœux à tous les députés nouvellement élus comme réélus. Il n’a pas non plus manqué d’adresser  ses remerciements au Président de la République pour la mise en place de la nouvelle Constitution qui donne droit à cette première Législature de la IIIème République dont il préside ce lundi la séance inaugurale.  Au Président de la Commission électorale Indépendante  (CEI), il lui a traduit toute sa gratitude  pour avoir réussi l’organisation des élections législatives 2016.
Après le discours du doyen d’âge, place fut faite aux consignes de vote de chaque candidat. Pour la partie adverse, le député Méambly s’est adressé lui-même à ses collègues députés. Le candidat Guillaume Soro, pour sa part, a laissé le soin à son aîné le député Amadou Soumahoro de donner ses consignes de vote à la grande famille du RHDP et aux groupements politiques qui ont bien voulu le recevoir hier dimanche,  notamment le FPI de Pascal Affi N’Guessan, l’UDPCI de Mabri Toikeusse Abdallah et l’UPCI de Gnamien Konan.
Débuté à 15h52 avec l’échec de tractation pour un retrait de la candidature du candidat Méambly pour vice de procédure, et ce à la demande d’un député, le vote s’est achevé à 17 h 05 avec la victoire écrasante du député de Ferké – Commune, M. Guillaume Kigbafori Soro. Les résultats sont ainsi établis après le décompte et le dépouillement:
Sur 252 députés présents, 242 suffrages exprimés et 10 bulletins nuls. Le candidat Guillaume Kigbafori Soro a obtenu 230 voix soit 95,04 % des suffrages exprimés. Un score nettement supérieur à celui de 2011 (94%). Le candidat Méambly Tié Evariste Edouard a obtenu 12 voix  soit 4.85 % des suffrages exprimés.
C’est à l’issue de ce décompte que le candidat Guillaume Soro a été solennellement déclaré nouveau Président de l’Assemblée nationale, Président de la première Législature de la IIIème République. C'est chaleureusement ovationné qu’il a immédiatement regagné le perchoir pour son adresse à la nation.
Plusieurs personnalités ont assisté de bout en bout à cette cérémonie inaugurale qui a duré environ 3 heures d’horloge et qui a été retransmise en direct sur la chaine de la Radiodiffusion télévision ivoirienne RTI 1. Entre autres les Présidents d’Institution, notamment le Président du Conseil Constitutionnel, M. Koné Mamadou, Mme la Grande Chancelière, Mme Henriette Dagri Diabaté, et le Grand Médiateur, le doyen Ngolo Coulibaly. A leurs côtés, une bonne représentation d’ambassadeurs  et de diplomates accrédités en Côte d’Ivoire.
Un vin d’honneur à la salle des Fêtes de l’Assemblée nationale a clôturé cette séance inaugurale.
Louis Konan
 
 
 
 
 




A la une

agenda du président

+

EDITO

Dénoncer les tares oligarchiques africaines n’est point du Populisme

Dénoncer les tares oligarchiques africaines n’est point du Populisme




TRIBUNE INTERNATIONALE

La révolution soroïste expliquée à sa génération - 2ème partie de «  La révolution soroïste en marche en Côte d’Ivoire »

La révolution soroïste expliquée à sa génération - 2ème partie de « La révolution soroïste en marche en Côte d’Ivoire »



Actuellement sur la WEBTV