Promotion de la paix : La section ivoirienne de l’Association internationale des parlementaires pour la paix voit le jour


Promotion de la paix : La section ivoirienne de l’Association internationale des parlementaires pour la paix voit le jour

publié le Jeudi 03 Aout 2017 à 15:27:38

La  section ivoirienne de l’Association internationale des parlementaires pour la paix (AIPP) a été installée ce jeudi 3 août 2017 au cours d’une cérémonie à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.


A travers la mise en place de ladite Association, la Côte d’Ivoire adhère ainsi en tant que 63e pays membre à la Fédération de la paix universelle (FPU).
Au nom du Président Guillaume Soro, parrain de la cérémonie, le Vice-président à l’Assemblée nationale, l’Honorable Oulla Guéladet Ephrem Privat, a déclaré que le chef du Parlement ivoirien s’inscrit dans la logique de l’AIPP. Car ayant placé la législature 2017-2020 sous le sceau du pardon et de la réconciliation à l’occasion de son discours d’ouverture de session 2017 le 3 avril dernier.
Puis il a rappelé que Guillaume SORO de retour de Luxembourg pour la 43e session de l’APF a embouché la trompette de la réconciliation promettant d’aller auprès des différents protagonistes de la crise ivoirienne pour le pardon et la réconciliation.
Pour sa part, le président de la section ivoirienne de l’AIPP, Jean Likane Yadji, a indiqué que par cette installation, « la Côte d’Ivoire marque son adhésion au rendez-vous de Séoul » où l’initiative a été lancée pour la première fois de créer dans chaque pays du monde, une Association internationale des parlementaires pour la paix. Sa mission, rappelle-t-il, « apporter la contribution des parlementaires ivoiriens à la paix, élaborer une politique publique et des lois spécifiques pour l’instauration de la paix ».
Quant au secrétaire général de la section Afrique de la Fédération de la paix universelle, Adama Doumbia, « si les parlementaires du monde se mettent ensemble, nous pourrions créer un monde de joie centré sur le principe de la vie et de Dieu ».
Représentant le Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, Kanaté Diakité Fatoumata, a conseillé aux députés ivoiriens de « mutualiser leurs efforts avec les structures participantes pour la promotion de la paix ». Elle a salué leur initiative et les a rassurés du soutien du Conseil économique, social, environnemental et culturel.
Au cours de la cérémonie, le Président Guillaume Soro a été distingué en tant qu’ambassadeur de la paix pour ses efforts dans ce domaine et aussi pour l’encourager à toujours œuvrer pour la paix.
Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, et le Président du Conseil, économique, social, environnemental et culturel, Charles Diby Koffi, respectivement patron et président de la cérémonie ont été également élevés au rang d’ambassadeurs de la paix.
A noter que des chefs traditionnels, des leaders communautaires et différentes délégations des pays membres de la FPU ont pris part à la cérémonie couronnée par une photo de famille sur l’esplanade de l’Assemblée nationale.




A la une

agenda du président

+

EDITO

De l’angoisse post-RHDP à l’ère des suspects

De l’angoisse post-RHDP à l’ère des suspects




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA DEMOCRATIE A L’EPREUVE DES CONSIGNES DE VOTE EN AFRIQUE

LA DEMOCRATIE A L’EPREUVE DES CONSIGNES DE VOTE EN AFRIQUE



Actuellement sur la WEBTV