''AYO Paris 2017'' / Abel Naki : « Si Guillaume Soro est pour la réconciliation, je suis avec lui »


''AYO Paris 2017'' / Abel Naki : « Si Guillaume Soro est pour la réconciliation, je suis avec lui »

publié le Lundi 17 Avril 2017 à 14:01:00

Les organisateurs de ''AYO paris 2017'', cérémonie de récompense des meilleurs artistes ivoiriens de l’hexagone se sont voulus clairs. Leur choix sur la personne du Chef du parlement ivoirien comme parrain de cette soirée culturelle a été motivé par le mémorable discours du Président au cours de la session inaugurale de l’Assemblée nationale le 3 avril dernier. Speech dont la quintessence a tourné autour des valeurs cardinales de la paix et de la réconciliation.

Les organisateurs de ''AYO Paris 2017'' « fondent leurs espoirs », ont-ils indiqué, sur le député de Ferkessédougou commune pour conduire à bien ce processus déjà engagé mais non sans atermoiements.
 
Présent à cette cérémonie, le leader du « Cri panafricain », Abel Naki, a abordé dans le même sens en soulignant que « tous les Ivoiriens sont fatigués de la guerre ». Pour le « jeune patriote », tout acte posé en faveur de la réconciliation nationale doit coûte que coûte être soutenu. Il n’a pas manqué d’indiquer que « si Guillaume Soro est pour la réconciliation, il est avec Guillaume Soro ».
 
A titre de rappel, le premier des députés ivoiriens avait dans son discours inaugural demandé à tous les Ivoiriens « d’oser le pardon, la réconciliation, l’amour et la paix ».
 
Kader Diarrassouba, envoyé spécial à Paris
 




A la une

agenda du président

+

EDITO

De l’angoisse post-RHDP à l’ère des suspects

De l’angoisse post-RHDP à l’ère des suspects




TRIBUNE INTERNATIONALE

LA DEMOCRATIE A L’EPREUVE DES CONSIGNES DE VOTE EN AFRIQUE

LA DEMOCRATIE A L’EPREUVE DES CONSIGNES DE VOTE EN AFRIQUE



Actuellement sur la WEBTV