Attentat terroriste de Grand-Bassam : un an après, Guillaume Soro se souvient encore


Attentat terroriste de Grand-Bassam : un an après, Guillaume Soro se souvient encore

publié le Lundi 13 Mars 2017 à 18:46:04

Le Président de l’Assemblée nationale, SEM. Guillaume Kigbafori Soro, accompagné de plusieurs membres de son cabinet s’est rendu cet après-midi du lundi 13 mars 2017 sur la station balnéaire de Grand-Bassam pour rendre hommage aux disparus de l’attentat terroristes du dimanche 13 mars 2016.

Etaient aussi présents à cette commémoration, le vice-président Kablan Duncan, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly accompagné des membres de son Gouvernement, des diplomates, les autorités locales et les parents des victimes.

En effet, l’année dernière à la même date, les Ivoiriens ont été cueillis dans leur sieste par un attentat crapuleux de terroristes d’AQMI sur les plages de Grand – Bassam qui a fait officiellement 19 morts dont 16 civils et 3 forces spéciales. Trois assaillants avaient été également été abattus par les Forces de l’ordre.
Après donc le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, le numéro 2 ivoirien M. Guillaume Kigbafori Soro, entouré des membres de son Bureau et des membres des différentes Commissions de l’Assemblée nationale, s’était rendu à Grand-Bassam, sur les lieux de l’attaque terroriste, pour essayer de comprendre cette tragédie et partager ses émotions avec les populations.
A bord d’un minibus, le chef du Parlement ivoirien et ses collègues députés flanqués de leurs écharpes et de leur insigne parlementaire sont arrivés,  le mardi 15 mars 2016 aux environs de 10 heures à l’Hôtel ‘’Etoile du Sud’’ de Grand-Bassam où le Président du Conseil d’administration (PCA) de l’Hôtel ‘’l’Etoile du Sud’’, M. Ablé Jacques Alain, la voix nouée, a eu la lourde charge de commenter et d’expliquer au Président Guillaume Soro l’épisode macabre du passage des terroristes dans son espace hôtelier.
 Ils avaient  été accueillis par le maire de la commune, M. Georges Philippe Ezaley, et le Préfet de Région, M. Beudjé Djoman Mathias.
 Le Chef du Parlement ivoirien a ensuite  visité les autres hôtels où les terroristes ont semé la tristesse. De l’Hôtel ‘’Etoile du Sud’’, Guillaume Soro et sa délégation ont regagné, par la plage, l’hôtel ‘’La Taverne Bassamoise’’, le deuxième espace hôtelier de Grand-Bassam où se sont produits les attentats perpétrés par les terroristes d’AQMI (Al Qaida au Maghreb Islamique). Là aussi, ce fut le même scénario, le propriétaire, M. Tambon André, un sexagénaire de nationalité française s’est essayé tant bien que mal de retracer le parcours meurtrier de ces obscurantistes.
 Le troisième Hôtel visité par la délégation des parlementaires ivoiriens, fut le réceptif hôtelier ‘’La Paillotte’’ que nous avons trouvé en pleine activité. Tous les employés étaient à leur poste. Le propriétaire, M. Patrick Colin, un autre français s’est prêté aux interrogations du Président Guillaume Soro qui voulait en savoir plus sur l’irruption des terroristes dans cet espace hôtelier. Dans ses explications, M. Colin a indiqué que deux de ses clients ont été froidement abattus par les quidams au niveau de la piscine et un autre grièvement blessé.
 
 La visite des lieux du drame où se sont déroulés le film des attentats terroristes du dimanche 13 mars 2016, s’est soldée par un point de presse sur les bords de la piscine de l’Hôtel ‘’La Paillote’’. Le Président Guillaume Soro avait saisi l’occasion pour demander aux Etats de la sous-région de mutualiser leurs efforts pour que de tels actes n’aient plus droit de cité en Afrique de l’Ouest et nulle part ailleurs.
« Ensemble, nous allons resserrer les liens, les coudes pour que plus jamais une telle barbarie n’ait lieu dans notre pays », avait -t-il souhaité tout en félicitant les propriétaires de ces espaces hôteliers pour leur héroïsme, pour leur courage et pour leur solidarité envers leurs clients. Il avait  aussi félicité les forces de l’ordre pour leur promptitude dans la riposte qui était d’ailleurs à la hauteur des attaques perpétrées.
Au gouvernement, le Président Guillaume Soro avait aussi traduit toute sa reconnaissance pour avoir eu la saine idée de faire des exercices de simulations d’attaques terroristes.
C’est par des conseils à l’ensemble de ses compatriotes que le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a clos ce point de presse, le mardi 15 mars 2016 à l’Hôtel ‘’La Paillote’’, avant de se rendre à la résidence du Roi des N’Zima Kotoko de Grand-Bassam pour lui présenter ses civilités.
« Il faut que le travail reprenne. Je pense que le gouvernement a pris des dispositions pour apporter une plus grande sécurité. Et nous devons tous œuvrer à faire en sorte que justement notre économie ne prenne pas un coup, parce que vous savez bien que le terrorisme a pour terreau fertile la pauvreté. C’est à nous de continuer la lutte courageuse contre la pauvreté », avait-t-il exhorté.
 En tant que Chef de la Représentation nationale, le député Guillaume Kigbafori Soro se devait,  en ce jour anniversaire de ce crime crapuleux jamais vécu en Côte d’Ivoire, de rendre un hommage appuyé à ces martyrs du terrorisme. Et c’est ce qu’il a fait de fort belle manière en se rendant  ce lundi 13 mars 2017 à Grand-Bassam.
 
Louis Konan




A la une

agenda du président

+

EDITO

Améliorer la qualité de la croissance africaine !

Améliorer la qualité de la croissance africaine !




TRIBUNE INTERNATIONALE

Henri Konan Bédié et Guillaume Soro : une alchimie politique en marche pour une grande Côte d’Ivoire

Henri Konan Bédié et Guillaume Soro : une alchimie politique en marche pour une grande Côte d’Ivoire



Actuellement sur la WEBTV