19 septembre 2002 – 19 septembre 2017 / 15ème anniversaire : Mot du Président Guillaume Kigbafori SORO.


19 septembre 2002 – 19 septembre 2017 / 15ème anniversaire : Mot du Président Guillaume Kigbafori SORO.

publié le Mardi 19 Septembre 2017 à 18:58:35

Bien qu’absent du pays au moment où ses camarades des Forces nouvelles commémorent ce 15ème anniversaire de la révolution du 19 septembre 2002, le guide,  le leader éclairé, M. Guillaume Kigbafori Soro, secrétaire général des Forces nouvelles, a bien voulu donner un message à l’opinion nationale et internationale. Dans son message, il revient longuement sur les notions de Pardon et de Réconciliation qui lui sont chères. Ci-dessous l’intégralité de son message :

« Le 19 septembre 2002, une poignée de jeunes ivoiriens dont moi-même, avons pris notre responsabilité pour éviter à la Côte d’Ivoire notre pays, le schéma rwandais qui se profilait allègrement à l’horizon. Si des ivoiriens dont ma moyenne d’âge gravitait entre autour de la vingtaine, ont pris des armes sacrifiant ainsi leur jeunesse, l’idée était loin de jouer les kamikazes suicidaires.
Tout le monde aime la vie, la chérit et voudrait la garder le plus longtemps possible. Mais dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, nous avons préféré sacrifier les nôtres pour éviter une extinction de masse de nos compatriotes qui avait commencé depuis le milieu de l’année 2000. Nous avions deux options : capituler  pour périr ou agir pour arrêter la calamité. Nous avons choisi la seconde voie. Nous avons pris les armes pas pour une quelconque soif du pouvoir. Voilà pourquoi nous nous sommes toujours opposés à toute idée sécessionniste. Au plus fort de la crise et malgré notre supériorité  militaire, nous avons privilégié le dialogue te la négociation  pour donner une chance à la paix pour tous les enfants de la Côte d’Ivoire. Jamais nous ne nous sommes dérobés de notre engagement à préserver  l’unité nationale à travers tous les accords que nous avons signes. Avec Patience et méthode  nous avons obtenu des cartes nationales d’identité pour tous les ivoiriens, l’objectif premier de notre combat car l’apatridie était inconcevable pour nos compatriotes qui n’avait nulle part où aller. Notre combat a permis de donner à la Côte d’Ivoire, les élections les plus justes, libres ouvertes et transparentes de sa jeune histoire.
 
 
Pour y arriver, la route a été longue et pleine d’embûches. Sur le chemin de la construction d’un Etat démocratique, nous avons perdus des amis, des frères, des hommes de conviction. Nous avons côtoyés la mort à plusieurs reprises. Nous avons connu aussi la trahison  de personnes proches. Nos faits et gestes ont aussi choqué et blessé nos compatriotes. C’est pourquoi lors de ma dernière déclaration  après ma nomination au poste de Premier ministre en mars 2007, j’ai souligné que la guerre était à proscrire quel qu’en soit les motivations.
 
 
Apres la guerre, il faut aller à la Réconciliation. Ainsi à l’occasion de la première commémoration de ces événements douloureux, il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de prôner le pardon et la Réconciliation. Les filles et les fils de la Côte d’Ivoire ont besoin de se retrouver, de se parler, de s’aimer et de construire une nation.
 
 
De même que j’ai offensé, de même j’ai été offensé. Pour ma part, je ne me sens aucune honte à demander pardon pour mes fautes commises car je suis un être humain. Je n’attendrai pas non plus que l’on vienne me demander pardon, mais j’accorde déjà mon pardon au nom du principe sacro-saint de la primauté de la collectivité sur l’individu.
Pour le pardon et la Réconciliation, je m’engage
Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire ! »
 
Soro Kigbafori Guillaume
Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire
(Secrétaire général des Forces nouvelles 2002-2017)
 
 Konan Louis




A la une

agenda du président

+

EDITO

Côte d’Ivoire, horizon 2020 - De la nécessité d’autres alliances et d’une nouvelle Force

Côte d’Ivoire, horizon 2020 - De la nécessité d’autres alliances et d’une nouvelle Force




TRIBUNE INTERNATIONALE

L’affaire Soul To Soul : une affaire de famille bien embarrassante !

L’affaire Soul To Soul : une affaire de famille bien embarrassante !



Actuellement sur la WEBTV